Nombre de jeunes entreprises rencontrent des difficultés pour financer leurs activités ou encore se perdent sous le poids des prêts auprès des banques. Existe-t-il d’autres moyens de surmonter les difficultés ? On vous parle dans ce billet du financement participatif. 

Définition du financement participatif

Encore appelé le socio-financement, le financement participatif est un moyen par lequel on peut récolter des fonds auprès d’entreprises ou de particuliers pour aider au financement et à la réalisation d’un projet. 

Traduit du terme Crowdfunding, ce moyen de financement aide à lever des fonds sans l’appui ou l’apport des banques.  

Le financement participatif, considéré comme un outil, peut s’ajouter à d’autres moyens de financement à l’instar des prêts d’honneur et des emprunts auprès des institutions bancaires. Cependant, Il peut aussi prendre diverses formes notamment, le reward crowdfunding, le crowdlending et enfin le crowdequity.

définition du financement participatif
L’infographie sur le financement participatif

Les diverses formes du financement participatif  

On le retrouve sous forme de don, de prêt et d’investissement. 

1. Le financement participatif sous forme de don : reward Crowdfunding

Ce mode de financement consiste à offrir tout simplement à un projet un soutien financier, s’impliquer et suivre le projet sur la durée. 

C’est donc une donation sans contrepartie. Cependant, on peut se retrouver dans le cas d’une “donation” avec une contrepartie. Dans ce cas, celui qui finance à la possibilité d’obtenir une contrepartie  suite au don effectué. 

On peut donc effectuer un pré-achat pour financer son entreprise. 

2. Le financement participatif sous forme de prêt : crowdlending 

Le financement participatif sous forme de prêt permet à des porteurs de projets d’emprunter des fonds aux particuliers ou aux entreprises.

Lire aussi :  Le Colibri de Otcha, Adkontact dans la lignée de sa politique RSE

Ils peuvent avoir recours à deux types de prêts à savoir : les prêts rémunérés et les prêts non rémunérés.

3. Le financement participatif sous forme d’investissement : Crowdequity

Ce type de financement se fait sous forme de participation au capital de votre entreprise.

L’investissement peut être en capital ou en obligation. Concernant le premier, celui qui finance est rémunéré sur la base de dividendes ou de plus-values réalisées lorsqu’il y a cession de titres. 

Quant au second, la rémunération prend la forme d’intérêts

Réussir sa campagne de crowdfunding

Trois étapes essentielles sont à prendre en compte lorsqu’on veut réussir sa campagne de financement participatif. 

1. L’avant campagne

Avant de demander du soutien financier pour réaliser votre projet, assurez-vous qu’elle remplisse certaines conditions. Il faut déjà savoir de combien vous avez besoin.

La pertinence et l’intension de votre projet : Si votre projet rassemble ces conditions, vous aurez plus facilement des financements.

Il faudra aussi miser sur la communication. De cela dépend l’avis favorable que vous attendez. 

Enfin il faudra prendre en compte les réseaux sociaux qui sont un excellent outil, votre réseau professionnel puis le temps et l’énergie qu’il faut et bien évidemment savoir la cible à laquelle vous voulez vous adresser. 

2. Le pendant la campagne

Lorsque vous avez recours à une plate-forme dédiée au financement participatif, il faut connaître les règles qui régissent ce dernier. 

Au cours de votre campagne, demandez à vos proches de partager l’information sur les réseaux sociaux. C’est votre plan de communication qui importe à ce niveau et aussi votre stratégie de communication.

Lire aussi :  A la découverte du marketing des services

3. L’après campagne

A la fin de votre campagne de financement participatif, il est important d’informer les financeurs de votre projet de l’issue de votre campagne et bien évidemment d’honorer vos parts d’engagements.

Il est conseillé de faire un bilan général de votre campagne dans le but d’en tirer des leçons. 

Les avantages du financement participatif

Le financement participatif offre la possibilité de pouvoir lever rapidement des fonds et d’être indépendant des banques. Vous bénéficiez aussi d’une communication alternative de la part de vos investisseurs. 

En outre, ce type de financement vous permet de gagner du temps et de trouver des financeurs plus rapidement pour votre projet. Le cas échéant, il démontre clairement le grand potentiel de votre projet.

Le financement participatif vous permet par ricochet de tester votre marché et l’accueil du public par rapport à votre produit ou service. Cela donne du crédit à  votre démarche.

Les dons que vous recevez au cours de votre campagne vont conforter vos fonds propres et créer ainsi un effet de levier sur d’autres financements. 

Notons qu’il existe quand même quelques risques dans ce type de démarche. Le financement participatif vous incite à parler de votre projet aux tiers avant sa réalisation. Vous êtes donc exposé au fait qu’une personne puisse vous le prendre et le réaliser avant vous. 

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]