L’évolution naturelle du commerce traditionnel a conduit à la création du commerce électronique qui a totalement bouleversé la donne. Avec le succès de grosses boîtes comme Amazon, eBay, Alibaba, CDiscount, la tentation de se lancer dans la vente en ligne est de plus en plus élevée pour de nombreuses personnes. Avant de se lancer il faut bien connaître le domaine. Découverte !

Le commerce électronique ou e-commerce est décrit comme la vente ou l’achat à distance de marchandises ou de services effectués sur des réseaux informatiques au moyen de méthodes spécifiquement conçues pour la réception ou la passation de commandes. 

Toutefois, si les marchandises ou les services sont commandés par voie électronique, le paiement et la livraison n’ont pas besoin d’avoir lieu en ligne. Une transaction commerciale électronique peut se faire entre entreprises, ménages, particuliers, gouvernements et autres organisations publiques ou privées.

Notons que les ventes ou achats se font essentiellement à partir de différents types de terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones, consoles, TV connectées) sur des sites e-commerce ou applications mobiles marchandes. Cependant, les commandes passées par appel téléphonique, fax ou courrier électronique tapé à la main sont normalement exclues.

Par ailleurs, ce commerce se distingue du e-business qui désigne l’ensemble des processus à mettre en oeuvre afin de gérer un commerce en ligne (inbound marketing, gestion du stock, SEO, email marketing, etc.).

De nos jours, le commerce électronique est devenu le principal canal de la vente à distance ce qui explique le remplacement du terme de « vente par correspondance » par celui de « vente à distance ».

Sur Internet, une multitude de services de commerce électronique vous sont offerts. On y retrouve les magasins de biens physiques (mode, accessoires, jouets, articles ménagers…) et des produits ou services numériques (cours en ligne, livres électroniques, musique, tickets de transports ou de concerts, logiciels, journaux…).

Les différentes formes de e-commerce

Le monde du commerce électronique est très vaste et comprend plusieurs modèles distincts. Il est possible de faire 2 classifications :

  • La classification selon le profil commercial : ici, le commerce électronique regroupe des réalités qui vont au delà d’un simple achat dans une boutique et chaque commerce se dirige à un type de client spécifique. On peut distinguer les types de e-commerce suivants : le B2B (Business-to-Business),  B2C (Business-to-Consumer), C2B (Consumer-to-Business), C2C (Consumer-to-Consumer), etc.
  • La classification selon le modèle commercial : on différencie le type de e-commerce en fonction des revenus générés ou de la façon dont a lieu l’échange entre l’acheteur et le vendeur. On dispose donc : de la boutique en ligne, du dropshipping, e-commerce d’affiliation, adhésion, marketplace…

Les avantages de ce commerce

Le commerce électronique offre de belles opportunités par rapport au commerce traditionnel. Ces avantages sont perceptibles tant au niveau des consommateurs qu’auprès des entreprises. 

  • Le commerce électronique supprime les frontières et permet de faire des achats de n’importe où et à n’importe quel moment.
  • Avec ce type de vente, les entreprises peuvent facilement atteindre de nouveaux clients et développer la relation client.
  • N’ayant pas besoin de vitrine physique ni d’employés, ce type de commerce aide à réduire considérablement les coûts d’exploitation.
  • Grâce à l’automatisation et à l’utilisation des données, les entreprises peuvent offrir des expériences en ligne hautement personnalisées à leurs clients.
  • La réduction des coûts et l’augmentation du nombre de clients permettent d’atteindre une plus grande marge qu’avec un commerce traditionnel.
  • Pour les entreprises, c’est une occasion d’automatiser la gestion des stocks grâce à l’utilisation d’outils électroniques en ligne.
  • Les marchands en ligne peuvent collecter une quantité incroyable de données sur les consommateurs pour s’assurer qu’ils ciblent les bonnes personnes pour leurs produits.
  • Le commerce électronique aide les entreprises à présenter des produits de manière différente et favorise un ROI élevé.
  • Ce commerce facilite l’achat car il permet aux clients de trouver le meilleur produit à des prix défiant toutes concurrences.
L'infographie sur le commerce électronique
Les différents avantages du commerce électronique en image

Néanmoins, le commerce électronique est confronté à de nombreux défis comme : l’absence d’un interlocuteur physique, le risque de fraudes, la propagation d’informations confidentielles, les problèmes liés au service après-vente, la rude concurrence, la protection des données, etc.

Aussi, le commerce électronique nécessite un accès à Internet permanent qui peut représenter un problème pour certains secteurs où le public cible est plus âgé ou moins familiarisé avec les nouvelles technologies.

En somme, pour les activités qui se font en ligne, il n’y a pas de formule secrète. Tout est connu de tous, il suffit de mettre en pratiques les conseils et d’être à l’affût des nouvelles tendances pour éviter d’être obsolète sur le marché.

En 2020, pour devenir e-commerçant, il est important de connaître les tendances (le m-commerce, la réalité virtuelle et/ou réalité augmentée, la recherche vocale, la personnalisation du produit). Entre autres, pour le meilleur mix marketing et meilleur taux de conversion, une entreprise de commerce électronique devrait également être présente physiquement.

Il faut également reconnaître que le commerce électronique est un marché en plein essor, facilement finançable qui permet de toucher un grand nombre de personnes et d’entreprendre. Vous avez à disposition pléthore d’outils marketing pour accroître les ventes ainsi que la possibilité de varier les supports et les types de contenus (vidéo, texte, photo…).

Au sein de ce secteur en constante évolution et confronté à une rude concurrence, il y a de fortes chances que vous fassiez un bon voir un très bon e-commerçant ! Pour se lancer, n’oubliez pas de mettre en place une stratégie marketing !

Dites-nous, êtes vous plus “e-commerce” ou “commerce traditionnel” ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires.